Une coupelle de scion maison

Suite à plusieurs questions que j’ai reçues en mail, je vais vous parler un peu des coupelles de scion.

Dans le commerce il existe de multiples modèles plus ou moins adaptés à la pêche aux esches, mais pas forcément à la pâte. Tantôt pas assez profonde, tantôt trop large, tantôt de forme peu adaptée ne  laissant pas sortir la boule de pâte aisément…il demeure souvent un problème.

Pour pallier à cela en attendant le nouveau modèle d’une marque pour laquelle je collabore, je vais vous montrer comment on peut bricoler une coupelle de scion pour 3 fois rien.

Première étape et la plus difficile : trouver des boites de pellicule photo argentique. A l’ère du numérique il n’est pas facile d’en trouver, mais en demandant bien gentiment chez un photographe qui fait du développement, il est encore possible de s’en procurer.

Une fois cette première étape franchie, vous avez fait le plus dur.

 

Il vous faut ensuite trouver une vrille fine, environ 2mm, seul outil réellement efficace pour obtenir FACILEMENT des trous propres dans la base de cette boite, sans en déformer le fond.

 

Marquer le fond de la boite de 4 trous de cette manière.

 

Les percer au moyen de la vrille.

 

Couper deux morceaux d’élastiques assez longs pour les passer dans les trous de la boite en passant par l’intérieur de celle-ci. Utiliser du plein de 1.6-1.8 ou du creux de 2.1 ou 2.4mm de récupération, ayant déjà servi dans un scion pour la pêche.

 On peut également utiliser une bobine et les passer deux fois, en commençant par le bas et en revenant par l’intérieur.

 





Nouer les élastiques, attention il est important  de bien serrer les nœuds mais pas trop pour pouvoir passer le scion à l’intérieur, sans risque de le casser.

 

 

Le serrage de l’élastique sur le scion doit être suffisamment efficace pour tenir la coupelle sur le scion sans qu’elle ne tourne lorsqu’elle est chargée mais pas trop serré pour ne pas exploser le scion sur le travail d’un poisson (il faut déjà y aller pour trop serrer ainsi !)

Couper les excédents, pas trop court pour aider à la mise en place sur le scion, pas trop long pour ne pas gêner la ligne.

 

Pour le placement sur le scion, il faut prendre à l’idée que la boule de pate sur l’hameçon sera dans la coupelle et que la ligne pendra sous la pointe de scion. En mettant 30 à 40cm entre la pointe de scion et la coupelle, on peut ainsi mettre en place la ligne aisément sur le coup, mais il est important d’aller plus loin avec la canne, au-delà de la longueur ou la canne sera bloquée sur la barre d’amorçage, afin de prendre en compte cette différence de longueur. Quand la boule tombe, reculer la canne pour avoir la pointe de scion au dessus de l’endroit où la boule est tombée. La ligne se mettra ainsi en place bien verticalement. Autre astuce à ne pas oublier, placer une gaine sur l’antenne du flotteur pour éviter les emmêlages lors de la mise en place de la ligne….

Voilà, simple mais efficace !!!

<SONUBAITS