Petite journée détente à Gold Valley, sur le plan d’eau dit « à Spécimens »….(27/09/2016)

Initialement, j’avais chargé la voiture pour me rendre en gravière, afin d’aller tenter de piquer une grosse carpe à la grande canne. Le matos chargé en conséquence, je prends la route après avoir déposé les enfants à l’école, et réglé quelques envois postaux. Il est tout sauf tôt quand je prends la route, relax, prêt à en découdre avec ces belles….Puis, suite à une réponse de mon poto Jérôme sur Messenger, me voilà détourné…. L’envie me vient, d’aller tremper mes lignes à Gold Valley et d’aller lui passer un petit coucou, cela fait quelques temps que l’on ne s’est pas vu et c’est toujours un plaisir d’aller saluer mon ami « le Knirps ».
Lorsque je pousse la porte du magasin Aquapêche de Plobsheim, je ressens toujours cette sensation de bien être et jette les yeux partout. C’est un véritable plaisir de scruter les rayons bien achalandés. Du matos technique, pour lequel j’ai parfois conseillé à Jérôme de le mettre en rayon, et cela fait plaisir de trouver tout ce dont on a besoin pour ses pêches.
Avant tout, Jérôme est un ami de longue date, et nous avons toujours séparés les choses. C’est avec un immense plaisir que je lui serre la main en entrant et nous partons comme à notre habitude dans des discussions qui n’en finissent pas, embrayant toujours sur autre chose et le temps file.
Au plan d’eau, déjà 4 pêcheurs sont installés et Jérôme me donne le poste 17 que son père aime pêcher quand il y  va. Un poste avec de jolies bordures, et du potentiel plein large. Bref, ce que j’aime.

Img 20160927 164640 personnalise

Img 20160927 164646 personnalise


J’arrive quelques minutes plus tard pour m’installer, échange quelques mots avec les pêcheurs en place et constate dès lors que cette journée sera assez difficile, le poisson ne semblant pas vraiment en activité avec le changement des températures en ce moment, mais qu’importe, je suis là pour me détendre, et un seul poisson me fera le plus grand plaisir. Je passe un bon moment à m’installer proprement, et à sonder, avant même de préparer mes esches. C’est une étape importante sur ce type de plan d’eau, car selon les endroits où je poserai ma ligne, je préparerai les choses de façon différente. Une chose est sûre : les bordures sont jolies, surplombées à droite comme à gauche d’un arbre, et présentant toutes deux 60% du fond total maximal sur le poste, à 1m du bord….Donc assez d’eau pour espérer prendre un ou deux jolis poissons, en maraude. Face à  moi, la berge en face, si souvent convoitée par le passé car les poissons y restaient souvent collés, a bien changé avec ces magnifiques enrochements permettant justement de stabiliser une berge qui avait été creusée par les poissons, au fil des pêches. La pêche sous la canne est désormais rentable et cela m’arrange, car je n’ai pas pris d’autre canne que ma Carp Strike, ma canne spécimen, la journée au départ devant se dérouler en gravière et non sur le plan d’eau spécimen de Gold Valley.

Je choisis donc plusieurs tactiques pour m’adapter à l’humeur du poisson. Sur mes deux bordures droites comme gauches, je vais amorcer avec un mélange de Soft Baits Pellets Force1Baits, parfum Magic Mix Fish et Robin Red 2mm. Le mélange peut paraitre surprenant car finalement je vais mixer deux « parfums » différents et cela peut prêter à confusion. Mais à la différence près que ce mélange a été nappé de Mega Booster Force1Baits Speedy Salmon.

Img 20160927 123355 personnalise


Pourquoi mélanger tout cela me direz-vous ? C’est très simple : pour faire court, je vais vous expliquer la différence entre arôme et « parfum ». Pour moi, je me trompe peut-être dans la façon de le dire mais vous comprendrez mon point de vue, les esches une fois immergées ont un « arôme » à savoir ce qu’elles dégagent dans l’eau, qui va se diffuser et attirer le poisson mais aussi un « parfum », que le poisson décèlera en mettant les esches et bouche et en les broyant. Ce sont pour moi deux choses bien différentes, et même si dans ce cas l’arôme « Speedy Salmon » va attirer le poisson, il aura également ensuite deux « parfums » en bouche, à savoir Magic Mix Fish et Robin Red. Pour moi, on peut jouer sur ces deux aspects « attractifs » des esches, et c’est ce qui rend la modularité des esches super intéressantes quand on les prépare. On peut absolument tout faire, mais attention de ne pas se perdre à trop vouloir en faire et mélanger tout et n’importe quoi, surtout quand ce n’est pas compatible tant un aspect sera opposé à l’autre si on ne fait pas attention, fin de la parenthèse.

A noter également que ces deux parfums de pellets offrent visuellement chacun un signal assez différent, le rouge et le orange, qui pourront l’un ou l’autre susciter l’intérêt ou la curiosité du poisson. C’est ce que j’aime dans ce choix.

Img 20160927 123339 personnalise

Sous la canne à 11m, je serai plus basique en utilisant des Pellets Monster Crab en 4mm, que j’ai « aromatisés » en surface avec du Soak Liquid de Krill que j’ai dilué dans de l’eau, pour imbiber les pellets et déjà les faire commencer à travailler. C’est un arôme de surface que j’aime beaucoup, j’ai eu de fantastiques résultats à Gold Valley avec le Krill, et cela me donne confiance d’en ajouter sur ces pellets. Je compte pêcher avec diverses esches sur ce coup, à savoir des pellets mous Garlic, du maïs doux, des pellets Monster Crab 10mm sur bague, mais aussi pourquoi pas de la pâte Garlic, sans oublier le traditionnel BabyCorn qui donne lui aussi de bons résultats ici en général.

Pour commencer, je dépose une coupelles pleine de pellets sur mes bordures droite et gauche, avec le mélange de Soft Baits Pellets et une coupelle sous la canne droit devant, ainsi qu’une deuxième contenant du baby corn et du maïs doux. On est sur un plan d’eau spécimen et les poissons sont d’une taille plus qu’honorable. Ils auront tôt fait de manger cette quantité si ils passent sur le coup, et je base ma tactique au départ sur une attente de la première touche sans rien toucher, puis je fronderai régulièrement les coups, avant de remettre également à la coupelle si besoin est.

Sitôt amorcé, je pars rediscuter un peu de la pêche avec mes voisins, pour laisser reposer quelques minutes avant de retourner sur mon panier siège.
Après une bonne discussion conviviale de quelques minutes – c’est aussi et surtout ça la pêche, du partage…- je commence à pêcher au baby Corn sur une ligne en direct 0.22mm, un hameçon Korum S3 barbless taille 14 (ils étaient grands ces hameçons !) , un flotteur  Madfred Margin de 0.20mm, sous la canne à 11m, avec environ 1.10m de profondeur. Les fouilles sont déjà bien présentes et je n’attends pas deux minutes avant de piquer mon premier poisson qui m’a fait une touche franche et sincère, me sortant l’élastique de 3mm plein, initialement prévue pour taquiner les mémères de gravière, en ce beau matin de fin septembre. Le combat est âpre et le poisson ne se laisse pas faire, mais je n’ai pas affaire au plus gros sujet et une jolie miroir rejoint rapidement l’épuisette avant de finir sur le tapis pour une petite séance photo.

Miroir


S’en suit alors une longue traversée du désert. Le poisson se nourrit peu, fouille par ci par là mais pas de façon régulière et il est très délicat de savoir quoi faire en matière de rappel. Dois-je continuer à fronder régulièrement mais peu comme cela fonctionne souvent là bas ou laisser un peu plus reposer les coups, sans trop y toucher ? Le bruit attire pas mal le poisson sur ce plan d’eau et je choisis une solution intermédiaire à savoir le frondage d’une poche de pellets tous les 10 minutes environ, sur chaque coup et selon l’amorçage du départ, pour entretenir ces derniers. Les poissons divers et variés de ce plan d’eau me font garder espoir et si le gardon, le carassin ou même les plaquettes sont sur les coups, cela attirera tôt ou tard ces dames, je l’espère.

Img 20160927 123358 personnalise

Finalement, j’attendrai le milieu de l’après midi pour recommencer à rentrer des touches, de façon régulière, mais difficile à ferrer. J’alterne Baby Corn (les plus petits que je peux trouver pour aider à engamer) et pellet mou Garlic.
Je subis une casse monumentale en 0.22mm, sans doute avec un amour blanc qui a sorti mon 3.8mm creux sur plusieurs mètres, en un clin d’œil, avant de me dégommer la ligne vite fait bien fait !

Je passe en 0.25mm et vois directement la punition : beaucoup moins de touches, mais tant pis, je ne vais pas passer mon aprem à faire des piercings aux poissons. L’élastique se tendra à nouveau  jusqu’à se rompre pour enfin sortir une jolie commune, qui a vendu chèrement sa peau dans finalement  assez peu d’eau comparé à une gravière et les sensations du poisson qui suit le fond pour s’évader sont monumentales ! La Carp Strike souffre quand même un peu et je mettrai au tapis un joli poisson que j’ai déjà pris plusieurs années auparavant, quand les deux étangs n’en faisaient qu’un et avant la création de cet espace Spécimens.

Img 20160927 175408 personnalise

Superbe commune gold valley modifie 1


Je suis ravi car c’est difficile aujourd’hui mais j’insiste encore un peu. Les fouilles sont omniprésentes. Discrètes mais constantes et à présent je rappelle beaucoup plus souvent, pour maintenir l’activité, entre quelques touches inferrables, toujours au Baby Corn.
Ce n’est qu’avant de remballer que je piquerai un tracteur ! Un démarrage de fou, pour ce magnifique neness fraichement immergé plus tôt en saison, en compagnie d’un de ses congénères, pour le plaisir d’un beau coup de ligne qui me ravit. Certains n’aiment pas, d’autres disent que c’est un poisson un peu con, perso je suis très content de partager avec vous cette photo d’un compagnon de jeu qui retourner à l’eau après avoir fait sa star sous les flashs !

Dsc0914 copier 1

Une superbe journée où j’ai pu profiter du soleil, de la bonne humeur, de revoir mes amis Arsène et Jérôme, prendre un peu de poisson. C’est ça et avant tout ça la pêche !!! Partage et amitié ! Merci les amis !

 

Date de dernière mise à jour : 30/09/2016

<SONUBAITS