6ème partie : Les Hameçons

Les hameçons

 

Plus encore que pour les bas de lignes, l´hameçon est vraiment une histoire de préférence de pêcheur, seuls quelques conseils de bon sens existent.

Petit rappel : ma présentation complète du quiver s´oriente autour de deux volontés, à savoir prendre du poisson et si possible le plus gros possible. Je n´aborde pas cette discipline sous l´angle des pêches « techniques » car je n´ai jamais eu à sortir des limites matérielles que je présente afin de faire du poisson…

 

Les hameçons à palette

 

Je les choisis de forme assez ronde et d´ouverture assez grande, afin de pouvoir escher de grosses bouchées et afin qu´ils tiennent la prise de manière assez large dans la bouche du poisson. J´utilise principalement deux tailles :

 

Le n°12 sert aux pêches du tout venant, lorsque les poissons mordent franchement. Ce numéro permet d´escher quasiment tous les appâts (y-compris maïs ou petit fragment de frolic). Je trouve qu´un hameçon plus grand sera un peu trop lourd et volumineux, rendant les pêches plus difficile car uniquement les gros poissons mordront, et encore, cela dépend des journées. Un hameçon un peu plus petit ne permet plus tous les eschages.

 

Je me sers du n°16 lorsque la pêche est difficile, j´esche alors un ou deux gozzers ou une fraction de maïs doux. Avec des hameçons plus petits que le 16, j´augmente les décrochages de gros poissons et j´ai des difficultés à monter un nylon de forte section. Un numéro 14 serait trop grossier pour monter éventuellement qu´un seul gozzer.

 

 

Les hameçons à œillet

 

Je les réserve pour les pêches de carpes de belle taille et les pêches de rivière où je vise les barbeaux et où il n´est pas rare qu´une carpe s´invite sur le coup. Pourquoi un hameçon à œillet ? Cela permet de monter le bas de ligne par un montage « nœud sans nœud » (voir sur le site comment faire) et de présenter l´esche sur un cheveu.

 

La taille n°8 (également large d´ouverture), a ma préférence. C´est un passe-partout permettant d´escher directement sur l´hameçon de grosses bouchées ou de tenir des combats musclés et enfin de ne pas être dissuasifs pour des poissons modestes.

J´utilise également cet hameçon lorsque j´emploie le méthod feeder car je vise alors exclusivement les gros blancs. De toutes façons, le poisson chipote peu au méthod, la touche est franche, brutale même et il est préférable d´avoir un hameçon qui tienne…

 


<SONUBAITS