Pole fishing: la fronde est reine (article traduit)

Jon Arthur, rédacteur des magazines anglais de pêche au coup Match Fishing et Pole Fishing m’a fait le plaisir de me laisser vous presenter un article sur une technique de pêche en fishery, l’agrainage à la fronde, non pas pour prendre du poisson entre deux eaux, mais sur le fond. Technique un peu marginale, mais qui à la lecture de cet article, vous apparaitra comme logique je l’espère. A l’approche de l’hiver et sur les plans d’eau à gros poissons, il vous sera sans doute utile de voir les choses un peu différemment en matière d’amorçage. Merci Jon pour ta confiance

Lien vers le site Pole Fishing

Pf logo web 

 La fronde est reine

 

1 catty

Mis à part les pots d’amorçage, la fronde pourrait être la réponse pour tenir les poissons  qui se nourrissent plus en confiance et plus longtemps

 

Le pêcheur vedette  de Dynamite Baits et Shimano  Roly McEneany pense que le frondage l’emporte souvent sur la coupelle,  même lors de la pêche sur le fond. Voici pourquoi ...

 

 

Profil du pêcheur:

Nom: McEneany Roly

Âge: 39

Lieu de vie: Northampton

Sponsors: Shimano / Dynamite Baits / Guru

 

Profil Lieu:

Nom: Fishery  Dynamite Baits Makins 

Lieu: Dynamite Baits pêche Makins, Nuneaton, Warwickshire CV11 6QJ

Contact: 01455 220877

  

 

Les esches de Roly

A – Les pellets expansés  coulants Dynamite Baits 4mm Swim Stim  sont parfaits pour l’eschage et l’amorçage

A feed pellets

 

B - Le maïs a été la meilleure esche à l’hameçon aujourdhui.

B corn

C - ... mais les autres jours ne pas ignorer les morceaux de viande Polony

C punched meat

 

D - ... ou les cubes de viandes Dynamite Baits découpés à l’emporte-pièce.

D frenzied meata

 

 .

 

 

Nous semblons tous préoccupés par les pots d’amorçage type  Kinder ou coupelles de scions sur les reportages à travers le pays, mais a-t-on toujours raison ? Les avantages sont évidents: ils vous permettent d’amorcer de petites quantités d’esches sur un espace restreint, mais ce n’est pas forcément la meilleure tactique pour chaque situation.

Pour moi, la fronde est une arme tout aussi importante, et ne doit jamais être ignorée. Beaucoup de pêcheurs ne semblent jamais utiliser les frondes pour amorcer régulièrement afin d’attirer les poissons sur le coup, mais avec un peu de pratique, elles permettent ainsi  de les tenir en confiance sur le fond.

L'alimentation de cette façon est particulièrement utile lorsque vous avez beaucoup de beaux poissons de fond en face de vous comme les brèmes, tanches et, bien sûr, la carpe. En répartissant l’amorçage sur une zone contrôlée vous créez une « zone » de capture  plutôt qu’un « coup serré ». En théorie, cela signifie que les poissons ne doivent pas être  frénétiquement affairés à se battre pour picorer l’amorçage descendant la couche d’eau. Ceci est particulièrement utile en pleines eaux, en particulier en eaux profondes. Au lieu d'une zone d'alimentation de la taille d'une coupelle, vous pouvez garder ces poissons en activité sur une zone de la taille d'un couvercle de poubelle. Je suis convaincu que la diffusion d’un amorçage  un peu plus généreux  avec une fronde encourage le poisson à  se nourrir en toute confiance. Cela signifie également que si un poisson se décroche, il a moins de chance d’effrayer le reste du banc.

Un autre aspect intéressant  d'une méthode d'alimentation plus éparse est que l’on élargit le coup pour les poissons à la recherche de leur pitance. Très souvent, vous pouvez élargir la zone de pêche d'un mètre ou plus de chaque côté de la zone d’amorçage. En fait, la recherche  de poissons en dehors de la zone d'alimentation est un excellent moyen de grossir facilement les bourriches, sans jamais perturber les poissons dans cette même zone. Après tout, est-il préférable de cibler un ou deux poissons se trouver sur les bords de la zone, plutôt que de les extirper d’une masse importante de poissons ? Parfois, vous trouverez qu’un côté est beaucoup plus productif que l'autre et ce,  en prenant en compte le vent et le courant. À certains moments, en  laissant la ligne  dériver lentement avec le courant, vous pourrez trouver la tenue de poissons méfiants.

Un autre stratagème, parfois tout aussi  judicieux sera d’ajouter un élément de canne supplémentaire, et pêcher au-delà de la zone d’amorçage. C’est à cet endroit que parfois tombent des esches propulsés un peu trop fortement, où les rusés  poissons-bonus attendent leur repas, au calme.   Ne soyez pas tenté de modifier votre amorçage si vous piquez de tels poissons. Vous devez continuer votre approche initiale et ainsi éviter que les poissons ne s’éloignent de plus en plus de vous, hors de portée de la canne.

En ce qui concerne les esches, cette technique de pêche oblige à utiliser des esches pouvant être frondées confortablement. Asticots, pellets, morceaux de luncheon meat, sont parmi les meilleures. Le maïs doux peut fonctionner, mais je trouve sa forme irrégulière, il est plus difficile de régler la distance et grouper les esches à la tombée est plus difficile, à moins de n’employer que peu de grains à la fois. Bien que vous essayiez de ne pas trop serrer les esches,  le regroupement des appâts demeure  important et une zone contrôlée d’un mètre de large sera propice à la réussite, et à l’établissement d’une zone d’alimentation confortable.

Un appât avec lequel j’ai  eu beaucoup de succès est le pellet d’amorçage expansé, plus que le pellet classique. J'utilise  des pellets expansés coulants  Dynamite Baits, qui sont une esche  facile à préparer et utilisable également à l’hameçon pour pêcher avec la même esche que l’amorçage. Comme son nom l'indique, une fois qu'ils ont été trempés, ils couleront directement, sans qu'il soit nécessaire de les passer à la pompe à pellets. Ma préférence va à la version  4 mm qui est la taille, la  consistance et la texture parfaites  à la fois pour l'alimentation et l'eschage.

 Comme avec n'importe quelle méthode il est toujours intéressant de prendre avec soi différentes esches pour l’hameçon,  et aujourd'hui, j'ai du maïs doux, des cubes de viande  pré-percés Polony (moins gras que le Lunchon Meat) et des cubes de viandes   Dynamite Baits  avec moi. Chacun d'entre eux se démarquent bien quand le poisson mord confiance. 

Pour vous montrer mon approche, je vous amène aujourd’hui par un jour froid d’hiver à  la fishery de Makins. Je suis sur le lac numéro 4, qui me donne beaucoup d'eau ouverte à cibler et à une bonne profondeur à longueur de canne, ce qui est particulièrement important maintenant lorsque  la clarté de l'eau commence à augmenter. Lorsque le temps se met à tourner comme il est, garder le flotteur sous l’eau grâce aux touches et l’élastique tendu est difficile, et même sans carpes je sais qu'il ya un bon pourcentage d’autres espèces, en particulier brèmes et tanches qui devraient sauver la journée.

Le coup  pour la session d'aujourd'hui est profond d'environ 8 pieds (env. 2.50m), donc j’utilise  un flotteur ST4 0,75 g de Shakespeare qui est un flotteur à corps en goutte d’eau, avec une quille carbone et une longue antenne creuse, ainsi qu’un œillet dit « spring-eye » entourant  cette dernière. Voulant une descente lente de l’esche, j’utilise une plombée constituée d’un groupe de numéro 9 à environ 60cm de l’hameçon, ainsi que 3 petits Stotz numéro 11 répartis régulièrement sous ce groupe. Le corps de ligne est en Antares Silk Shock 12/100ème  direct, terminé par un hameçon Tubertini 175 , qui est à peu près équivalent à une taille standard de 20 ou 18. L’élastique est un creux de couleur rose  Shakespeare Superteam taille 10-14, monté sur un kit muni d’un Puller Bung.

La ligne est réglée de façon à ce que l’esche traine de 5 à 10cm sur le fond environ, pour la stabiliser, afin que le poisson morde complètement à l’hameçon avant qu’une touche ne soit signalée. Sauf quand c'est vraiment difficile, je tiens à laisser un centimètre d’antenne visible.  Cela garantit également que je ne ferre que les touches positives, et réduit les chances de harponnage du poisson.

Pour la fronde elle-même, j’utilise un modèle large type rivière, plutôt qu’une petite fronde type canal. Une tension légère d’un gros élastique permet un groupage plus précis des appâts et demeure supérieure à une tension forte sur un élastique fin, qui éparpille les esches.

4 loosefeed

Essayez de regrouper les esches dans une zone restreinte et les poissons autour de cette zone d’amorçage.

Si nous nous trouvions au cœur de l'hiver, je peux  commencer et terminer la session entièrement par l'amorçage à la fronde, construisant petit à petit le coup. Quand il fait plus  doux, cependant, je vais souvent commencer le coup avec une coupelle d’esches. Quelque chose comme un tiers d'un pot de 250ml de pellets est plus que suffisant et je vais m'assurer que je les propulse  autour pour les disperser plutôt que de les déposer de façon trop serrée.

 Après cela, je regarde pour fronder jusqu'à une douzaine de pellets  assez régulièrement pendant au moins la première heure. Une fois par coulée,  ou toutes les deux minutes est une bonne fréquence de départ – pas aussi rapidement et dans des quantités supérieures que si vous pêchiez entre deux-eaux,  car le but est de garder le poisson sur le fond où  nous espérons qu’il sera plus confiant et plus facile à attraper. Une fois que vous commencez à enregistrer des touches, vous pouvez alors commencer à régler ce mode d'alimentation pour voir ce qui est mieux. Parfois, une demi-douzaine de  pellets à chaque lancer est bon; les autres jours deux fois cette quantité à chaque lancer pour garder le poisson plus stable.

2 neta

2 netb

3 tencha

 

 

Qui ne serait heureux de la capture de poissons comme ceux-ci à la canne ?

Aujourd'hui, j'espère avoir démontré  la force de la fronde.  J'ai débuté avec une poignée de pellets dans une coupelle, puis frondé des pellets expansés à partir de là. Il a fallu 45 bonnes minutes pour arriver à les attirer, mais une fois que les poissons se sont installés, la pêche s'est améliorée. J'ai eu quelques carpes jusque 4 livres, puis cette étrange brème, mais l’essentiel de la bourriche est constitué d’une jolie couleur vert olive de tanches en super forme !

5 catch

Une partie de la bourriche de Roly, prise sur un agrainage à la fronde

 

 Même si j'ai testé des esches différentes à l’hameçon, un seul grain de maïs a été la meilleure  de la journée.

B corn

 Avec un peu d'entraînement et malgré quelques grains d’amorçage partis à gauche à droite, je suppose que cet appât relativement lourd  a contribué à maintenir le coup plus stable.  Une fois que les poissons étaient vraiment entrés sur l’amorçage, je n’ai pas eu  à attendre longtemps entre deux touches. Une bonne chose à propos de la diffusion de l'amorçage, c'est qu'il semble ne jamais perturber les poissons comme pourrait le faire un réamorçage à la coupelle. Vous pouvez être surpris de la quantité d’esches que l’on passera sur une journée de pêche dans un pot Kinder, et le rechargement n’est pas des plus simples pour moi, car ils ne sont pas faciles à remplir à ras bord, tandis qu’un agrainage régulier de peu d’esches permet une meilleure « assise » du poissons sur le coup et l’emploi d’une moindre quantité d’esches. Maintenant, il commence à faire froid et  la dernière chose que vous voulez faire, c'est de gaver les poissons trop vite, et la diffusion des esches sur une zone d’amorçage plus large peut être la solution pour éviter ce gavage. Donc, la prochaine fois que vous êtes au bord d’un plan d’eau,  pourquoi ne pas mettre ces pots d’amorçage loin et utiliser la fronde.  Vous savez maintenant que c’est  logique!

 

Directement traduit d’un texte publié dans Pole Fishing ©, les photos et textes restent la propriété de « Pole Fishing ».

Vous pouvez vous abonner directement  sur le site de Pole Fishing.

 

 

Date de dernière mise à jour : 01/04/2016

<SONUBAITS