Présentation du Carpodrome "Patricia" à Colmar (68)

Depuis le temps que je vous parle de ce carpodrome, je tenais à vous le présenter un peu plus sérieusement.

Ce carpodrome se situe à Colmar, dans le Haut-Rhin (68), aux abords de la route de Bâle, au Sud de la Ville.

 

Voici sa situation

 

 

 

Pour y accéder, il suffit en venant du centre ville de prendre la Route de Bâle et de tourner à gauche juste avant l'embranchement pour reprendre l'A35. Il existe un petit chemin qui sert d'accès à un étang d'une société de Pêche, qu'il faut emprunter, continuer tout croit sur 800 mètres, et continuer sur ce chemin qui longe l'autoroute, jusqu'à l'accès à l'étang.

C'est assez simple une fois qu'on y est allé une première fois.

 

 

 

Pour pêcher dans ce carpodrome, appartenant à mon ami Patrick , que l'on voit ici à mes côtés, il faut s'acquitter d'une carte à la journée que l'on trouve au prix de 10 euros la journée au magasin :

 

Pêche Loisirs Colmar



73 rte de Neuf-Brisach, Colmar, Haut-Rhin 68000

téléphone: 03 88 24 30 05

 

10 euros la journée, vu la qualité de l'étang, et les poissons que l'on peut y prendre avec un peu de pratique, c'est pas si cher !!!

 

Le réglement de l'étang est assez simple:

- ardillons, bourriches, bouillettes en amorçage proscrits. Depuis peu, il est également interdit d'y pratiquer le feeder, vu que certains pêcheurs cablaient les lignes, engendrant du dégat sur le poisson.

- tapis de réception obligatoire, et de qualité.

- pain et esches flottantes interdits (on peut escher du pain, mais pas de le faire flotter)

- laisser les lieux propres et emmener ses détritus

- respecter le poisson, et ce du début à la fin de la pêche.

- pas d'hameçon de taille supérieure au numéro 8.

- 1 seule canne autorisée, mais cela suffit amplement !!!!

 

Les techniques simples  employées  peuvent s'avérer redoutables. Le poisson apprécie énormément le mais doux, les asticots et les pellets durs à l'hameçon.

Il est tout à fait possible de faire des pêches énormes, si on s'applique un peu et que l'on ne gave pas le poisson. J'ai dépassé les 100 kilos/ journée lors d'une pêche énorme, où j'avais à l'époque passé les 12 kilos à la canne.

 

 

Concernant les postes, on peut s'installer où l'on veut. Ceux se trouvant sur le coté de l'étang où passe le chemin qui le longe, et coté "campement" seront les plus profonds. A l'opposé, les profondeurs les plus faibles sont du coté opposé au chemin.  Il est possible de faire du poisson partout, en ne négligeant pas les bordures surtout si elles sont bordées de végétations.  5 poissons au delà des 10 kilos à moins d'un mètre du bord en ce qui me concerne.

 

 

Le matériel a prévoir se doit d'être solide mais pas non plus démesuré.

Les élastiques entre 1.8 et 2.3mm sont ce qui se fait de mieux. Le 2.3mm je le réserve à la bordure pour brider le poisson mais sans l'abimer.

Les lignes feront entre 1m20 (bordure) et 5 m de longueur, pour les postes les plus profonds. En moyenne, 2.50m de fond sous la canne.

Des flotteurs entre 0.10 gr (bordure) et 1gramme au large pour les zones les plus profondes. Une technique sympa est de pêcher en 0.3gramme, sous 3 mètres de fond, en laissant l'esche descendre lentement après un mini frondage, on est parfois pris à la descente et c'est l'enfer !!!!

 

 

Ma technique préférée reste donc la pêche en bordure, où j'amorce à la main des pellets de 6mm, et que j'esche soit un pellet mou, soit un dur à la bague. En général, le mieux est de ne jeter qu'une sorte d'esche en amorçage, pour moi le pellet. Le poisson s'habitue au bruit et il faut rappeler peu mais souvent (une poignée de pellets toutes les 30 minutes suffit et rappel après chaque poisson)

Les carpes de cet étang ont une défense magique, énorme, comme rarement j'en ai vu. Je me suis familiarisé avec les miroirs qui sont assez massives, et les communes qui sont de vrais torpilles. Dans cet étang, la grande majorité des poissons est constituée de carpes, mais il y a également quelques tanches, gardons et rotengles, ainsi que des carassins, mais ils demeurent assez rares en pourcentage des prises.

 

Voici à présent quelques photos de l'étang:

 

 

Le cadre naturel est renforcé par une faune impressionnante, j'ai même eu un chevreuil dans le dos,

un soir en cours de pêche à environ 50 mètres de moi, qui se délectaient du gazon du pré.

Les insectes sont dans un cadre magnifique que l'on se doit de respecter.

 

 

Le cadre naturel est génial, la végétation est entretenue de façon à ce que le site reste naturel,

il vous faut le respecter si vous venez pêcher chez Patricia.

 

 

Cette roselière a été le lieu de mes premières pêches là bas, elle offre de surprenants

combats avec des poissons de taille assez sympathique.

 

 

Au fond on aperçoit la roselière que réjou adorait quand il venait pêcher ici. 

Très prolofique également.

 

 

Sous ce magnifique saule, la fosse de l'étang, avec environ 4 mètres de fond en moyenne.

 

 

 

On aperçoit en surface les carpes qui se dorent au soleil.

Très difficiles à prendre à part peut être au pellet waggler.

Attention !!! Touches à arracher la canne des mains!!!

 

 

Et voici pour finir le plus beau poisson que j'ai pris à présent,

14 kilos 300, en bordure, sur un tapis de pellets, et un pellet mou à l'hameçon.

Corps de ligne en 22/100, élastique de 2.3mm sur 3 brins, hameçon assez fort de fer mais pas trop.

Un souvenir magique !!!!

Merci pour votre visite, n'hésitez pas à venir pêcher chez Patricia,

vous ne regretterez que votre départ le soir, des images et des sensations pleins la tête !!!!

 

 

<SONUBAITS