Test canne Orion Concept Protective Carpe en gravière et nouveau record

Cette année, j’ai vraiment mis beaucoup de temps à commencer ma saison.
Tellement longtemps que cette première journée de pêche en gravière débute avec plus de 15 degrés, chose inhabituelle pour moi qui suis habitué à me casser les dents quand il gèle encore, et que les capots se succèdent. Oui, mais j’ai décidé de pêcher moins et de pêcher mieux.
Pour cette première en gravière, j’avais envie comme à chacune de mes sorties de tester un peu de matériel.
Lors du Salon Hainaut Pêche Morlanwelz en février, j’étais reparti avec plusieurs cannes Orion Concept pour le Spécimen, soucieux de remplacer ma carp Strike vieillissante et d’aborder ces pêches un peu différemment qu’au kit fixe, avec l’emploi d’un « side puller » permettant de tirer sur l’élastique à la base du kit, du style kit fighter.
C’est quelque chose que j’apprécie depuis plusieurs années maintenant sur mes cannes carpodromes mais que je n’utilisais pas encore en gravière, faute de kit assez long pour le faire, les gravières étant en général des plans d’eau très profonds, où il est délicat d’employer des lignes courtes et donc des kits courts.
Dans mes nouveaux fourreaux, j’ai eu le plaisir de ramener une canne Protective Carpe de Orion Concept, marque des magasins Hainaut Pêche en Belgique. Cette canne est réputée comme l’une des plus solides de leur gamme et cela tombe bien, car j’ai besoin d’énormément de solidité pour ce type de canne, que j’emploie souvent en milieu encombré, avec des arbres immergés et autres bordures TRES délicates pour les cannes. C’est avant tout indispensable pour brider les poissons avant que ces derniers ne cherchent à s’enfoncer dans ces encombrements, en vue de se libérer de l’hameçon piqué.

17522919 268959003563446 1803520118726595439 n copier

17522541 268959010230112 564236013156682225 n copier

C’est une canne de 9.50m avec rallonge. Une fois coupée pour passer un 4mm plein dans le kit, on est un peu plus court mais qu’importe, la longueur précise n’est vraiment pas un truc que je regarde, il me suffit que la canne soit assez longue pour atteindre les spots que je cherche. A savoir que dans 90% des cas, je pêche souvent à 5-6m du bord, vu l’énorme profondeur de certains plans d’eau. L’idéal est avant tout de trouver une zone près d’encombrements, assez plate pour y déposer une boule de pâte et qu’elle ne roule pas et assez profonde pour que le poisson se sente en sécurité sur le poste. Parfois il ne suffit que d’un mètre d’eau si à quelques mètres de là cela ne descend pas en flèche bien sûr.

La rallonge ne me servira que si j’en ai vraiment besoin car trop court pour atteindre un de ces fameux spots. Sinon je me servirai de la canne telle qu’elle.
La première chose qui frappe quand on prend la canne en main est la finesse du talon. Sans être dans des extrêmes, c’est assez fin pour être hyper maniable et bien entrer en pression sur le poisson. J’apprécie ce type de détail, car j’aime bien avoir la canne correctement en main, surtout quand il pleut. La peinture du flocage est intéressante dans ce cas là justement, même mouillée je ne pense pas que cela glisse dans la paume des mains, et c’est super appréciable pour travailler un poisson.

Le poids de la canne est correct, bien que cela ne veuille absolument rien dire, car c’est l’équilibre qui compte avant tout. 90% du temps, la canne est calée sur la station, donc même si une canne est lourde ce n’est pas toujours un handicap, si toutefois un pêche avec une station !

Toujours est-il que cette canne est vraiment agréable en main, vraiment pas lourde et assez bien équilibrée.  Il faut aussi prendre en compte le poids de l’élastique dans le kit, quand on parle équilibre, plus on monte de gros élastiques, plus la canne va avoir tendance à piquer, car le poids augmente. On est sur de la canne spécimen ne l’oublions pas et ici, c’est tout à fait supportable. Surtout avec un Side Puller qui ne pèse quasi rien, et même avec l’embout de coupelle amovible placé en pointe, ainsi que la Tulipe Drennan gros poissons. Parfait de ce côté-là.

Venons en au dernier détail qui pour moi est l’atout majeur de cette canne pour ce type de pêche : la longueur du kit. J’ai coupé le scion pour passer un méga élastique, et  le kit fighter mesure encore 3.70m !! c’est tout simplement énorme et pourtant, la sortie est super grosse, pour que l’élastique entre et sorte aisément du kit. 3.70m c’est vraiment une longueur confortable pour pêcher jusqu’à 3.50m de fond, au-delà c’est difficile de travailler le poisson sans mettre le kit trop en arrière et risquer la casse. Après rien ne vous empêche de déboiter plus long, pour travailler le poisson avec un élément en plus, et c’est d’ailleurs ce que je ferai pour les postes plus profonds. Il suffit de saisir l’élastique une fois la pression du fish retombée ou au contraire rapidement si on veut tirer immédiatement. Le morceau suivant permettra de faire cela en baissant le kit et en le remontant une fois l’élastique tiré pour le combat.
Bref, pour le moment je ne lui vois aucun défaut !

Ca parait solide, c’est bien pensé, c’est vraiment un tarif TRES correct pour ce type de canne avec  un fourreau et une rallonge (on est bien en dessous de 300 euros, pour le prix vous verrez sur Google, ou avec le magasin, je ne suis pas là pour vendre les cannes ).

Voyons un peu ce qu’elle a dans le ventre en action de pêche maintenant !

J’équipe mes kits en 4.0mm et en 3.6mm plein de chez Fun Fishing, un élastique que je découvre car j’ai depuis peu repris une certaine indépendance dans mes choix de matériel. Cela me parait des diamètres intéressants pour la pêche des spécimens, même si je suis beaucoup plus « creux » que « pleins »….

Me voici donc sur les berges d’une gravière que j’affectionne particulièrement pour le cheptel qu’elle possède, la moyenne de poids est assez haute et on peut y trouver toutes les conditions de gravière, parfait pour ce type de test.

P 20170329 093658 copier

Aujourd’hui, malgré que l’on soit fin mars, j’accorde encore et toujours ma confiance à la pâte et les beaux jours qui se déroulent en ce moment me donnent une certaine confiance dans ce choix d’appât. Bien sûr, j’aurais avec moi une boite de maïs, et quelques babys corns, ainsi que des pellets mous Garlic de Force1Baits. Je ne prends pas de vers de terreau, il fait déjà bien trop chaud et les gardons sont déjà en activité, je ne vais pas passer ma journée à voir le flotteur couler pour rien.

Pour aujourd’hui, j’essaie un mélange de pâte à base de produits Force1Baits, à savoir :

2 parts de Carp Hook Pasta Garlic

1 Part de Krill

1 part de Ocean Mix Crayfish Crab and Herring

1 part d’Atomic Crush

P 20170329 151436 copier

On est sur une base très carnée, à base de “poisson”, très riche pour la saison. J’explique ce choix car j’ai envie d’attirer de très gros poissons, avec quelque chose de très protéiné et assimilable rapidement à une source de nourriture TRES riche, car au final je compte amorcer très peu souvent, mais avec une grosse coupelle et poser la pâte dessus sans rien toucher, en attendant la touche.

Tout est une question de tactique. L’idée est une pâte finalement assez dure, sur un spot pas trop profond (environ 2m 2.20m), mais très encombré et donc abrité par de nombreux poissons blancs qui pourraient être un souci avec les autres esches et les pellets d’amorçage si ca rentre sur le coup.

Ce mélange de pâte garde une proportion en volume de 40% de pâte originale, fort bien conçue, mais que je module en ajoutant du Ocean Mix (20%), produit collant et riche, de l’atomic crush (20%), assez neutre d’un point de vue collant, mais constitué essentiellement de miettes de pellets riches, super intéressant pour enrichir, et de Krill produit très volatile et permettant un travail de la pâte assez conséquent surtout avec 20% employé ici.
Ce mélange sera mouillé à raison d’un volume d’eau pour 2 de pâte, et on obtient quelque chose d’assez collant pour la descente dans l’eau si on serre moyennement, mais qui travaillera « un peu » une fois au fond de l’eau. C’est spécifique à ce plan d’eau, j’aime que la pâte ne travaille pas trop pour ne pas trop diffuser à la descente et trop rapidement une fois au fond. Le petit poisson à tendance à attaquer ces boules de pâte et je ne veux pas que cela se désagrège trop vite avec mon approche « grosse coupelle de pellets ». Pour l’amorçage, j’utilise des 4mm Monster Crab de la gamme Force1, tel quels, juste pré-mouillés avec un fond d’eau que j’ai mélangé jusqu'à absorption, le matin avant de partir de chez moi.

Bref, du simple mais de l ‘efficace je l’espère.

P 20170329 101916 copier

En arrivant sur le poste, je monte une ligne en 0.20mm de nylon Strategix de Orion Concept, sans doute un peu fin pour ce type de pêche, mais je me dis qu’en début de saison, ca devrait passer, sur le kit en 3.6mm plein. C’est assez disproportionné mais je ne tends pas trop l’élastique avec la perle de blocage, et on verra si cela peut convenir. Je sonde mon poste et rien n’a changé, c’est propre, je passe la sonde à de multiples reprises et ne sens aucun accroc. Je dépose une pleine coupelle de pellets (250ml) et esche mon hameçon d’un baby corn sur bague pour commencer, je me dis que vu le peu d’activité sur le plan d’eau (je n’ai pas vu de saut ou de marsouinages), je vais commencer léger et faire la première heure au baby corn.

La canne est très sympa à manier pour amorcer, le kit plie mais on sent une bonne puissance malgré la coupelle pleine et c’est assez facilement que je dépose ce que j’ai besoin sur le coup. La coupelle Aero Dumper Vespe est formidable pour cela. Elle permet d’être ajoutée en cours de pêche sur un spigot, et otée une fois le coup amorce. Je ne la présente plus, ca fait déjà 20 fois au moins que je la montre et je ne sais toujours pas où vous pouvez l’acheter, faites moi plaisir, essayez Google pour une fois !

Je dépose la ligne, la canne sur les supports et patiente. La météo est très agréable, cela fait un bien fou de sentir le soleil sur les joues et je dois dire que cela m’avait grave manqué !

Perdu dans mes pensées, voyageant en Belgique….je m’aperçois tardivement que le flotteur a coulé et je ferre un peu en retard….Pendu ! L’élastique se tend, trop à mon goût et j’ai du mal  à brider le poisson. Le 20 centièmes ne résistera pas longtemps, explosé ! C’est dommage, je tenais un superbe poisson que j’ai vu en surface ou presque lorsque la ligne s’est tendue vers les arbres, ça passait les 10 sans soucis…..et m**** !

P 20170329 105221 copier

Je remonte vite fait la même ligne en 0.22mm, taille maximale que j’ai dans cette référence de nylon, et me dis qu’avec 10 minutes de pêche et une casse, ca s’annonce pas mal pour prendre du poisson.

Bref, rebelote, pas d’amorçage supplémentaire, je redépose la ligne avec un baby corn, et attends….
20 minutes plus tard, les fouilles sont magistrales sur le coup, les chapelets de bulles fendent la surface et le flotteur coule ! Pendu !!! Cette fois ci, je bride encore plus fort sur la canne, que je ne connais pas encore bien. Le poisson semble un peu plus gros, et paf ...nouvelle casse.
Fin Mars être déjà obligé de monter du 25/100 dans 2m d’eau, c’est quand même pas commun, mais je m’exécute sans sourciller et abandonne le nylon carpodrome pour du nylon d’homme avec un Smart de Maver, en 25. Ca c’est du solide.

Bon, c’est reparti, l’attente reprend, les fouilles aussi, les carpes semblant en appétit, je remets une coupelle directement dessus et repêche au baby corn. Nouvelle touche, ferrage, bridage cette fois ci avec le kit en 4mm dont j’ai pris soin de coulisser la perle de blocage de bas du kit et reprendre 40cm de tension avant de pêcher.

P 20170329 122919 copier

L’élastique sort beaucoup moins et je travaille le poisson assez rapidement, grâce à ce fameux kit qui me donne le sourire. Du pur bonheur !!! C’est top !

Dsc2061 copier

P 20170329 113250 copier


Un poisson assez modeste rejoint le tapis, puis son milieu après quelques photos. Ca fait un bien fou de prendre un beau poisson comme cela, en début de saison et je me dis que la journée est loin d’être terminée !

C’est génial ! Allez, changement d’esche, pâte cette fois ci ! Je remets une pleine coupelle de pellets, ça parait beaucoup car déjà au moins 750ml de pellets de passés, mais les carpes mangent à bloc et cela serait dommage de les perdre. Les fouilles ont certes ralenti, les touches aussi mais à la pâte c’est souvent plus long qu’au baby corn, sur ce plan d’eau mais cela rapporte bien mieux !
Une heure se passe sans que je ne réussisse à piquer les 2-3 touches que j’ai eues, mais je sens que ca va rentrer…

Le flotteur coule à toute vitesse, je ferre comme un damné et pique le poisson, qui garde le fond et commence à avancer lentement. C’est souvent signe d’une mémère, mais le rush qui suit va me laisser sans voix….oh merde……direct dans les arbres. Je bride autant que je peux et ca frotte pas mal. Le poisson se cale entre les branches et makash walou, ca bouge plus. Je détends un peu la pression, plonge la canne pliée en U sous l’eau et tente de tirer un peu vers le bas. Je réussis finalement à remettre le poisson pleine eaux, en tirant TRES fort sur la canne, et 5m d’élastique dehors ( va falloir que j’apprenne à les régler ces pleins, j’aime pas ça !) et le poisson repart de plus belle mais cette fois ci vers une autre zone encombrée. Je maintiens une pression énorme sur la canne, et contraint le fish à faire demi tour. C’est fort comme canne, ca plie mais ca a toujours de la puissance au cul. Magistral !

P 20170329 122855 copie copier

P 20170329 123525 1 copier

Les minutes de combat s’enchainent, la carpe commune que je viens de voir, énorme et dorée, me met les bras en vrac….et j’arrive tant bien que mal à la mettre dans l’épuisette après un combat homérique. Je n’en rajoute pas, c’était juste énorme ! Je n’arrive même pas à soulever le filet car je suis un peu plus haut que l’eau et vais un peu plus loin sur laberge pour se faire. Mais oui, c’est ma cops la mega commune que ‘ai déjà prise il y a deux saisons et qui était mon record commune jusqu’à aujourd’hui avec 19kg050.


Je sors le peson, car là ça vaut le coup de peser. 20kg200 elle a grossi la cochonne, et passe la barre des 20. I’m so happy, si heureux ! Un superbe poisson, une ligne magnifique et un poids mythique à la canne que j’ai mis tellement longtemps à passer. Mais pour être franc, elle aurait pesé 18, c’était pareil, je ne cours plus après les records, la pêche ce n’est tellement pas ça ! Ca donne des bases oui, mais c’est bien plus qu’un poids sur un peson…. Bref, un coup de ligne comme je les aime, avec une canne magnifique. C’est décidé, elle ne bougera plus du fourreau pour le moment celle là, on va lui ajouter quelques kits et roule ma poule !!

Commune 20200 3 modifie 1 copier

Commune 20200 4 modifie 1 copier

Commune 20200 modifie 2 copier

Je reprends la pêche après une séance photo rapide, heureux et serein. L’esprit est vagabond, mais je reste concentré. Et heureux !
Je prendrai encore une jolie carpe en fin d’aprem, plus modeste mais encore un joli coup de ligne, grâce à des choix tactiques sympas, et malgré 3 casses en tout.

Dsc2153 copier

La pâte riche  m’a donné un fish d’anthologie, à la pêche il faut faire des choix, difficile de savoir quels seront les bons, mais ne pas s’éparpiller et revenir à l’essence même de la passion, se focaliser sur son plaisir et ses envies. Ne plus écouter les on dit, les conneries du net et ne plus se prendre pour ce qu’on n’est pas. La pêche plaisir, le bon matériel oui, mais les copains avant tout et la passion.
A méditer les gars, détendez vous, ce n’est que de la pêche !

Canne protective carpe modifie 2 copier

 


 

 

Date de dernière mise à jour : 30/03/2017

<SONUBAITS