" Farine ou pellets au method, cruel dilemme..." (02/10/2016)

Souvent, lorsque je pratique au méthod feeder, j’aime bien préparer deux approches différentes en matière d’esche, pour pouvoir alterner et trouver ce qui fonctionne le mieux. C’est en cherchant …qu’on trouve !
Lors d’une brève sortie sur une petite gravière que je pratique trop peu à mon goût, j’ai pu remarquer que j’étais dans le vrai quand j’attaquais ma pêche par les deux bouts, de façon assez agressive. Les journées commencent à refroidir, l’eau aussi d’ailleurs, en cette mi-octobre qui approche et je me dis qu’un method garni de farine pourrait trouver client auprès de nos amies les carpes.  C’est justement cette baisse de température qui me donne envie de plutôt partir sur un début de pêche à l’amorce, car je trouve que les farines diffusent mieux dans l’eau que les pellets. Tout dépend des pellets me direz-vous et de ce que l’on met dessus. C’est vrai, oui et non…
Lors que les eaux refroidissent, vous le savez, la diffusion est plus lente. L’eau est souvent plus limpide car l’activité des poissons diminue et j’aime le petit nuage qui peut se créer autour du method feeder, quand un poisson vient à fouiller aux abords de ce dernier, soulevant de ses nageoires un petit nuage attractif de particules. Cela déclenche souvent bien mieux les touches qu’un tapis de pellets, quand il fait un peu froid. Ces particules sont également plus fines et garderont le poisson assez longtemps sur le coup, afin qu’il filtre et mange ce qu’il a envie. Une esche bien visible à l’hameçon est souvent un plus, et elle sera localisée plus rapidement par le poisson, d’un point de vue visuel. La curiosité du poisson doit être stimulée au maximum pour maximiser les touches.
Nous n’en sommes pas encore à la saison la plus froide et le poisson garde une activité assez soutenue en moyenne ces jours-ci, afin de réaliser quelques réserves pour l’hiver.

Dsc0936 copier 1

Aujourd’hui, j’ai jeté mon dévolu sur un mélange Method Mix Force1Baits assez riche, il s’agit du Method Mix Big Fish, qui contient un peu plus de 30% de protéines, ce qui n’est pas négligeable et intéressant justement avec l’approche que j’ai prévue en matière de cadence de lancers, à savoir que je compte amorcer 4-5 methods avant de commencer à pêcher, et ne relancer qu’à la touche. Cela me permettra de garder sur le fond une trace de particules attractives, sans pour autant trop en déposer. Pour gagner un peu de temps et susciter l’envie du poisson, j’ai prévu de lui additionner un peu de Soak Liquid au Krill,  un superbe produit bien épicé et aromatique, qui suscite souvent la curiosité des carpes. Quand on en met moins au fond, j’ai pour l’habitude de dire qu’on doit en mettre du bon …

Dsc0945 copier

J’ai également prévu une approche Soft Baits Pellets, parfum Magic Fish and Krill, que je boosterai également avec le même Soak Liquids au Krill. C’est une combinaison souvent gagnante, qui me permettra de lancer des method feeders très aromatiques, qui je l’espère plairont aux carpes. Pour se faire, plutôt que de tremper les pellets quelques minutes, je préfère leur ajouter un peu d’eau et les brasser et revenir sur un mouillage plus précis avant de pêcher. Cela permet d’avoir un pellet juste mouillé ce qu’il faut, qui travaillera vite. La profondeur étant de deux mètres environ, pas besoin que cela ne colle de trop, juste ce qu’il faut.

Dsc0921 copier 1

A l’hameçon j’ai prévu un peu de tout, de la Micro Boilie Force1Baits, du baby corn, du maïs doux, des terreaux….le choix est vaste et j’ai très envie de ne pas passer à côté du goût des carpes, donc j’ai multiplié les plats au menu.
Pour gagner un peu de temps pour mon installation, j’en ai profité pour en préparer une partie à la maison avant de partir, que je transporte facilement sur mon poste au moyen d’un produit super intéressant que j’ai découvert il y a peu, il s’agit du Large Bait Tub de MAP. C’est un petit ensemble composé de bacs en EVA, au nombre de 3 petits et d’un large, contenu dans un plus grand, doté d’un couvercle transparent et d’une poignée, comme un petite valisette.

Dsc0958 copier

Dsc0963 copier

 

Dsc0956 copier

Dsc0975 copier

 

C’est super pratique pour présenter les esches de façon optimale, et de les transporter avec soi sur les berges. A noter que les dimensions sont parfaites pour entrer dans la boite EUROPE que j’ai bricolé en guise de desserte, et que ce produit se nettoie facilement une fois son utilisation terminée. Franchement, c’est super pratique, d’un beau design et ça fait le job à merveille !


Je commence donc ma pêche en amorçant deux coups distincts, pas très loin de la berge opposée, à environ une trentaine de mètres, où se trouve un arbre immergé, qui est prometteur. Situé au soleil, j’ai pu y voir quelques signes d’activité intéressant, chose importante aujourd’hui où les eaux limpides montrent bien que les carpes ne mangent pas beaucoup.

Après l’amorçage initial de 5 method de chaque côté, je commence directement sur celui à la farine, en eschant une petite pop up, qui se détachera bien du fond, grâce à son look original à deux couleurs, roses et blanches, qui je l’espère déclenchera les touches.

Dsc0946 copier

Dsc0949 copier

Dsc0951 copier

Dsc0952 copier 1

Après une trentaine de minutes d’attente, rythmées par les tremblements timides du scion, la Greys Power Feeder 150gr 12 pieds plie franchement sous la traction d’un poisson. Je prends contact avec souplesse avec la carpe. Dsc1013 copierJe sens dans le blank ultra solide de la canne que ce n’est pas un énorme poisson, mais c’est toujours mieux que rien. Cette canne est celle que j’ai prévue pour les carpes spécimens et cette magnifique puissance ne peut s’exprimer sur un poisson qui ne fait que 3 ou 4 kilos, mais qui présente des couleurs vraiment démentes.

Dsc1027 copier 1

 

Un superbe fish, qui me ravit. Après tout, chaque poisson sera bon à prendre.

Dsc1052 copier 1


Pour revenir un peu sur cette canne, je pêche un poste assez encombré qui nécessite de brider un peu le poisson avant qu’il n’entre dans cet arbre immergé. Pour se faire, j’ai opté pour un corps de ligne en 30/100 et un bas de ligne en 25. J’espère que cela suffira, car certes le plan d’eau comprend pas mal de carpes petites à moyennes, il abrite également quelques beaux spécimens que j’aimerai bien piquer.

Je relance toujours à la farine, avant de voir après une dizaine de minutes que cela bulle un peu sur le coup amorcé au pellet et décide de partir sur ce dernier. Je recharge mon méthod avec les pellets humidifiés et relance. Les passages dans le fil sont nombreux mais les touches ne se déclenchent pas. C’est bizarre mais assez courant quand même. Je tente un baby corn sur bague, puis une dizaine de minutes plus tard, un grain de maïs doux, toujours sur le petit élastique.
La touche intervient environ 15 minutes plus tard, c’est long et cela ne mord pas bien, mais au moins les touches sont claires et nettes. C’est une miroir un peu plus dodue qui rejoint mon tapis de réception, parfait !

Dsc1167 copier
Le soleil chauffe un peu plus, nous passons enfin les 15° et je vois que les signes d’activité se multiplient. J’insiste sur le coup aux pellets mais cela ne me souris pas et reviens sur celui à la farine où je piquerai rapidement une carpe, presque sitôt le method à l’eau. Une autre Commune bien nerveuse me donne du fil à retordre.

Dsc1239 copierLa puissance des petits poissons ici est vraiment sympathique et malgré cette canne très solide, je prends quand même du plaisir à les mettre à l’épuisette.

Les touches se font rares. Je remouille un peu mon mélange qui a quelque peu séché au fil du temps, faute de l’avoir vaporisé au fur et à mesure et remouille également un peu mes pellets pour les recoller un peu. Les signes d’activité dans ma bannière me prouvent que les poissons sont bien sur le coup au pellet mais ne mordent pas bien. En recollant un peu plus mes pellets, j’espère descendre un peu mieux sur le coup sans trop en perdre du method, et je suis ravi de voir que j’ai raison, en repiquant deux jolies miroirs, dont une plus dodue, au moyen d’un grain de maïs doux. 

Dsc1345 copier

Dsc1410 copier

C’est sur cette jolie note que je finirai ma petite journée de pêche, pas facile facile, mais vraiment enrichissante d’un point de vue expérience, car j’ai pu analyser diverses choses qui m’ont fait faire des choix tactiques, qui se sont avérés payant. C’est avec un sentiment de satisfaction que je reprends la route malgré les bouchons, heureux d’avoir plié le carbone et pressé de repartir sur les berges rapidement. Oui, l’envie est là..Le plaisir, et le partage. WHat else ?

Date de dernière mise à jour : 13/10/2016

<SONUBAITS