Alalimonade, deux sorties plaisir ! (24 et 29/05/2017)

Mon implication dans la pêche a évolué ces dernières années, mais aussi ma façon de pratiquer cette fantastique passion qu’est la pêche au coup. J’ai un peu changé mon fusil d’épaule, pour chercher dans cette passion ce qui me faisait vraiment vibrer et ce que j’aimais le plus. Alors, certains diront que j’ai changé, or ce n’est pas totalement faux.

Certes, j’ai surtout et avant tout changé de place par rapport à la médiatisation de la pêche, pas forcément de façon volontaire, mais que voulez-vous, nul n’est indispensable. PERSONNE n’est indispensable pour les autres, oui, mais par contre, vous êtes le seul maitre de vos actions (enfin, en toute logique…).
Si bien que j’ai évolué dans ma façon de voir les choses et ma façon de pêcher. Je pense à présent avant tout à mon propre plaisir personnel, à ce que j’aime dans la pêche et ce qui m’y rend heureux, et peu importe ce que penseront les autres, je ne vis pas pour eux. Vous allez me dire, il commence mal cet article et surtout il commence à nous les briser, avec son mode pleureuse…mais ce n’est pas mon but. Aujourd’hui dans cet article, j’ai décidé de vous parler de plaisir, de partage…

Je ne vais pas m’étaler sur ma vie personnelle, je ne l’ai jamais fait, mais toujours est-il que je vis en Alsace depuis maintenant 10 ans et notamment, le fils de ma femme, qui vient d’avoir 13 ans, et qui commence doucement à aimer de plus en plus la pêche. C’est un gamin qui est actif, footballeur assez doué et déterminé, qui a un caractère assez fort mais qui sait rester discret avec moi. Je l’aime comme mon fils, je vis avec lui depuis ses 3 ans et demi, et quand il me demande s’il peut amener son meilleur pote à la  pêche aux Neness dans les Vosges chez mon ami Alain, pour y fêter son anniversaire, je n’hésite pas une seule seconde. C’est avec un immense plaisir que nous partirons tous 3 dès les vacances, afin d’y passer une superbe journée !
Dans cet article, je vais  certes vous présenter un peu cette magnifique journée de pêche, mais j’ai demandé au gamin de rédiger un petit compte rendu de sa journée de pêche, ce qu’il y a appris, et ce qu’il veut partager avec vous. Soyez indulgent, c’est son premier article mais quel plaisir de le voir prendre la plume pour essayer de relater ce qu’il a aimé et retenu de cette pêche, et que je vais partager avec vous ici dans cet article.

P 20170524 195406 copier

Nous voilà donc partis par une superbe journée avec son pote vers les Vosges chez Alain, à la Limonade, un nenessodrome que j’aime fréquenter quand j’ai envie de tendre les élastiques à leur maximum, que l’adrénaline d’un « gummi » tendu comme un string, une canne qui plie à l’équerre et les jambes qui tremblent sous la pression me remplissent le cœur de plaisir. De plus en plus, je me tourne vers ce type de pêche, pour y trouver un plaisir que je ne retrouvais plus à la pêche, et qui fait de moi un pêcheur heureux. Alors oui, bien sur, vous me direz  que l’on est sur un plan d’eau commercial, où n’importe quel clampin peut prendre du poisson…mais pourquoi allons nous donc à la pêche, si ce n’est prendre du fish ? C’est aussi mon cas, et peu importe les « qu’en dira t-on », je me fais plaisir et je l’assume.

Les Vosges, c’est avant tout un cadre magnifique pour pécher, le cadre est tout bonnement splendide et c’est excellent pour le moral. Voici quelques photos des lieux.

Voici donc le récit du jeune, sur sa journée :

« Pour mon anniversaire,  j’ai demandé à Fred si on pouvait aller à la pêche aux esturgeons dans les Vosges. L’année précédente, nous y étions allé et cela m’avait bien plu. Il y avait de gros poissons à prendre et de magnifiques paysages. Fred a accepté et nous sommes donc partis un beau matin, vers 6H, avec mon poto qui avait dormi à la maison. La voiture était chargée à bloc avec tout le matériel et nous étions prêts à prendre de beaux esturgeons. En arrivant vers 8h30, nous avons d’abord sorti tout le matériel pour nous installer, puis nous avons amorcé avec un peu de pellets.

P 20170524 091925 copier

Les esturgeons adorent les pellets et nous avons pêché aux lardons, au saumon et au hareng. Les lignes et le matériel doivent être solides, et j’ai pêché avec une C09 de Colmic, une canne bien solide et avec un élastique plein de 4mm, une ligne en 0.25mm. Quand nous avons une touche, il faut bien que le flotteur coule avant de ferrer. Quand le poisson est piqué, il faut garder un  angle assez grand entre le fil et la canne, pour ne pas la casser.

P 20170524 110849 copier

Maximum, un angle droit, et il faut tenir en laissant l’élastique travailler. Sous la pression la canne peut casser et il faut toujours faire attention à cela et bien laisser le poisson tirer tout en maintenant une pression suffisante pour le brider. Il faut aussi éviter les mouvements brusques pour ne pas  non plus casser le matériel, car ces poissons sont très puissants. La journée a été magnifique, nous avons pris chacun une bonne dizaine de poissons, mais Alain nous a dit que cela peut être encore mieux.

Dsc3423 copier copie

Dsc3223 copier 2

Dsc3095 copier modifie 1

 

Nous n’avons pas réussi à mettre tous les poissons dans l’épuisette, ils étaient trop forts et nous avons cassé plein de lignes lors des combats. C’est super difficile pour les bras, nous ne sommes pas encore assez costauds pour prendre les plus gros. Mais j’ai réussi  quand même à en prendre jusque 10 kilos et nous avons fait de jolies photos avec nos prises.

Dsc3110 copier modifie 1

Dsc3175 copier modifie 1

P 20170524 162009 copier

P 20170524 162119 copier

Machine de guerre de chez Orion Concept, la Protective Carpe, montée en 4mm plein...
Une arme redoutable

Dsc3544 copier

Dsc3330 copier copie

Dsc3237 copier modifie 1

Dsc3422 copier

Dsc3560 copier copie

Quand on les relâche, il faut bien les oxygéner et si l’esturgeon a du mal à repartir, il faut prendre le temps de bien l’oxygéner, et bien sûr utiliser un tapis de réception. Je suis super content de ma journée, mais j’aurais bien aimé prendre un albinos, ca sera pour la prochaine fois, merci encore Alain et Fred pour cette belle journée ! »

P 20170524 175724 copier

Le menu du jour

 

P 20170524 180051 copier

4-10-16 Force1Baits Monster Crab, what else?

 

Voilà, ce que je peux dire c’est qu’il a adoré et qu’il a pêché très proprement, avec son pote. Ils se sont mutuellement aidés et je suis finalement assez peu intervenu, pour leur laisser le plaisir de prendre ces magnifiques spécimens. Il y a eu de la touche toute la journée et c’était génial pour eux, je me suis régalé à les regarder faire et aussi à les prendre en photo.

P 20170524 185340 copier

P 20170524 145439 copier

Amours albinos de l'étang voisin

 

De mon côté, j’ai pris quelques beaux poissons également. Mais j’ai eu envie d’y retourner, malgré plus de 2h de route aller, afin d’y retendre un peu les élastiques, avec cette fois-ci un peu plus de matériel et aussi mon poto Guigui, qui m’a fait le plaisir de venir pêcher avec moi.

Les touches étaient une nouvelle fois au rendez-vous malgré la météo qui dépassait largement les 30 degrés…

Pour l’amorçage, cette fois-ci, j’ai tenté un petit coup de poker, avec une approche complètement différente. Certes, j’avais prévu mon mélange fétiche quand on parle de gros poissons, à savoir un mélange de pellets Monster Crab de Force1Baits, en 4,10 et 16mm, nappé de Salminol à cœur, plusieurs jours avant la pêche, afin de leur donner un méga coup de boost aromatique, qui se dégage dès l’immersion. Ce mélange m’a toujours réussi, avec parfois du Dip Boilies Monster Crab, ou un autre additif, mais cette fois-ci, ce nappage de Soak Liquid sirupeux Salminol avait ma préférence.

Par contre, cette fois-ci, j’ai tenté autre chose, un nuage de farine TRES fine descendant tranquillement sur le fond, que les neness filtreraient sans vraiment s’y nourrir de par la finesse des particules, mais qui les tiendraient en haleine sur le coup, les retenant assez longtemps.

P 20170529 093055 copier

P 20170529 093217 copier

 

Pour se faire, j’ai  choisi la Farine Ocean mix salmon, crab & herring de Force1Baits, pour tout ce qu’elle contenait. On sait que sur ce plan d’eau le Hareng et le Saumon sont TRES appréciés de nos amis, et j’ai décidé de prendre cette farine pure avec un peu d’eau et de Salminol, pour faire une trace dès la surface. J’aurais pu utiliser une coupelle VESPE Aero Dumper pour faire ce nuage, mais n’ayant pas de kit équipé de la bonne tulipe de fixation, j’ai utilisé le kit coupelle classique de ma fidèle Carp Strike, pour faire cette « soupe ».

P 20170529 124039 copier

P 20170529 124106 copier

Il m’a suffi de plonger la coupelle dans l’eau en arrivant sur le coup pour y mettre un peu d’eau, secouer un peu au dessus de la surface le mélange, et le « vider » sur le coup en réitérant l’opération plusieurs fois. Ca fait une trace tenace qui attire le poisson de loin, le mélange met un peu de temps à se déposer, mais il y sera TRES attirant. Entre les coupelles, je mettrai un peu de pellets sur le coup, à la coupelle aussi, afin de bien fixer le poisson. Si la farine est très attractante, je doute que cela suffise pour tenir le poisson, au vu de la densité exceptionnelle de ce plan d’eau.

Cette idée fut la bonne, et les touches furent vraiment nombreuses. Surtout avec un morceau de hareng à l’hameçon, parfois doublé d’un petit carré de saumon fumé. C’est la première fois que je pêchais ce plan d’eau à la saison chaude et je dois dire que la défense des poissons n’a rien à voir avec ce que j’ai pu rencontrer avant. Les casses furent nombreuses, en 30/100, et j’ai même cassé deux élastiques creux de 3.8mm VESPE, assez vieux je dois dire, il est à présent temps de les changer.

10 copier

9 copier

7 copier

6 copier

J’ai ouvert plusieurs hameçons, qui n’étaient pas sensés s’ouvrir car réputés comme hyper puissant, mais une fois le matériel en tension, si le nylon ne casse pas et que l’élastique est à bloc, il faut bien un truc qui cède….

8 copier

5 copier

4 copier

3 copier

2 copier

1 copier

Je reste un peu frustré de cette partie de pêche, durant laquelle j’ai pris au minimum 20 à 25 neness, mais j’ai laissé les plus gros au fond, faute de pouvoir les brider. C’est bien beau la grande canne, mais c’est dommage de laisser autant de guirlandes sur les poissons, et je pense y retourner avec une canne à anneaux, pour prendre ces magnifiques poissons. Certes, c’est gratifiant de prendre un +30 à la canne, mais à un moment il faut réfléchir et s’équiper en conséquence. I’ll be back et avec ce qu’il faut !

Merci Alain pour ces journées, si vous voulez avoir de GROSSES sensations à la canne, c’est là-bas qu’il faut aller. Le complexe est en travaux, il y a encore beaucoup à faire, mais Alain se remet tout le temps en question et avance. Et d’ici quelques temps, ce complexe de pêche sera magnifique, il faut que la nature agisse et ce sera magique !

Etangs à la Limonade, page Facebook et site internet

 

P 20170524 150124 pn copier

Autre plan d'eau que Alain gère, à deux pas

Date de dernière mise à jour : 02/06/2017

<SONUBAITS