Le gang des tongs au soleil du gard; par Quiverman

dimanche..rdv au rhone pour pecher avec gregouille et florent..une chose est sure ..le gang des tongs est de retour...ca va saigner



La voiture est chargée de la veille, il ne me reste plus qu'à avaler le pti dej et filer vers aramon, un de mes spots favori de pêche au feeder.

J'ai surveillé les débits du fleuve toute la semaine pour voir si il me serait possible de pêcher. Les pluies du printemps ont gonflé toutes les rivières environnantes et avec la régulation et les lâchers des barrages, le Rhône est toujours puissant même si il ne pleut plus depuis 15 jours.

J'arrive et je constate que le fleuve est toujours aussi majestueux, à cet endroit c'est le vrai Rhône ou presque, bien sur la main de l'homme l'a modelé mais il mesure plusieurs centaine de mètres de large et on a un peu l'impression de se retrouver au bord de l'océan..Impression renforcée par les vagues que créent les pousseurs comme celui de la photo.

Au programme aujourd'hui ca sera du heavy feeder :

Je pêche avec une rhino special heavy feeder de 4.20m, canne d'une puissance affichée de 160 grammes, du matériel très costaud
Pour aujourd'hui j'ai monté le scion de 3oz et j'ai équipe la canne d'un moulin type carpiste qui est garni de nylon 28 centième.



Quelques tests me font choisir des feeders de 100 grammes pour cette pêche, j'ai d'abord testé un 80 grammes mais il roule trop sur le fond. Je ne pêcherais pas bien loin vu le courant entre 20 et 25 mètres.

Voici les feeders que j'utilise : cage feeder grillage ou modèle en plastique a trou si il faut réduire l'apport de nourriture ce qui vu le courant aujourd'hui ne sera pas utile, mais je préfère avoir tout cela a coté de moi plutôt de que devoir remonter a mon sac dans la voiture.



Coté amorce et esches, j'utilise des ingrédients assez simple, pas de produits miracles

Pour l'amorce je mélange trois paquets d'amorce toute prête
3000 club feeder
3000 club barbeau
3000 bremes
Et je mouille le tout avec une soupe de tourteau mis a tremper avec de l'eau chaude la veille, ca c'est greg qui s'en est chargé, et au final un peu de litou pour avoir une belle couleur orangée.

Pour les esches, du grand classique : du mais et des gozzers feront parfaitement l'affaire, j'ai prévu des vieux gozzers restés au frigo et une bonne part d'asticots congelés pour mettre petit à petit dans mon amorce. J'ai deux boites de mais qui devrait suffire pour la journée et mon thermos contient du chènevis cuit pour l'amorce.
Si la pêche est vraiment sure j'ai aussi quelques terreaux au cas ou.




Pour ce qui est du montage c'est aussi du super simple, pas la peine de se compliquer la vie; les poissons sont en général nombreux et pas très regardant à cet endroit.
Un feeder coulissant librement sur le corps de ligne, une perle de butée, et un émerillon final pour raccorder le bas de ligne.



greg lui peche au feeder avec un montage équivalent au mien, et niveau amorce et esches c'est du pareil au meme sauf qu'il a mis du fromage pour les barbeaux



Flo peche à la grande canne, si je me souviens bien il essentiellement peché avec une boule de 10 grammes, un bas de ligne en 14 centième.




Voila il est temps de pêcher et de voir si les poissons du Rhône sont bien a leur place, vu le courant je me contente de trois feeder bien pleins sans bas de ligne, juste histoire d'interpeller les poissons qui sont dans le coin, le rappel régulier se chargera ensuite de fixer et d'amener les poissons du secteur sur mon coup. Notez la belle action de la canne au lancer avec un feeder de 100 grammes plus l'amorce (ca doit faire dans les 140 grammes en tout vu la densité de l'amorce).




Au second lancer avec mon bas de ligne j'enregistre une première touche, le ferrage est énergique et c'est un petit poisson qui vient rejoindre l'épuisette; un hybride, ils sont très nombreux sur ce secteur et peuvent atteindre des tailles très respectables …1.5 kg par exemple.



Il fait déjà très chaud et j'adopte très vite le look "lawrence d'arabie", ce la permet aussi de voir la position de la canne, très haute vers le ciel de façon a soustraire le max de bannière a la force du courant





greg lui est deja au prise avec des barbeaux, ils sont entrés de suite sur son coup ..quel veinard comme d'hab a moins qu'il n'ait rajouté un ingrédient secret ou qu'il soit venu amorcer hier





Flo de son coté commence a rentrer le poisson aussi, il fera des hybrides, caras, muges, barbeaux..un peu de tout quoi




Après quelques hybrides, la nature des touches changent, elles se font d'un seul coup plus franches… et les poissons sortis changent eux aussi



C'est un splendide BAN, autrement dit un bus a nichons, un carassin quoi ..hommage à Madfred, qui est le dépositaire de cet expression a se pisser dessus.

J'en ferais plusieurs de ce gabarit là



La bouchée du jour est bien vite trouvée et ressemble à ca



Par contre pas trop de traces des barbeaux que j'aime tant combattre ici, greg les gardent pour lui ..pfff m'etonne pas de lui ..niveau poisson il est pas partageur :waou: :waou:

Je prends quand même énormément de plaisir à sortir carassin et hybrides, quand tout à coup la touche qui plie mon scion ne me laisse aucun doute sur le client qui se présente.

Le départ dans le courant est phénoménal, une vrai furie, après quelques minutes le poisson se tanque dans les herbiers, j'y perdrais d'ailleurs tout mon montage, feeder compris.

Mais qu'a cela ne tienne, je sais que quelques barbeaux sont sur mon coup, je recharge feeder et hameçon et dans les instants qui suivent de nouveau le scion de trois Oz se plie d'une manière brutale, et cette fois le combat va a son terme et j'épuise un superbe barbeau



Greg lui continue son festival et prendra une bonne dizaine de moustachus avant la pause de midi.



Ces poissons nous les remettons systématiquement à l'eau directement, ils se battent tellement dans le courant que leur survie en bourriche est presque impossible, une petite photo souvenir et ils regagnent le Rhône de suite pour leur bien être.

PAUSEEEEEEEEEEE il est temps de se restaurer et se rafraichir un peu

et le temps surtout de boire une DUVEL, excellente bière belge gagné de haut vol après un pari stupide de greg..franchement parié que federer allait battre nadal a roland garros .;autant payer la bière de suite :waou: :waou: :waou:



ceux qui connaissent greg reconnaitront ce qu'il a bu .... private joke la mdrrr

après quelques sandwichs et autre truc pour se remplir l'estomac on y retourne



Après la pause de midi les poissons vont de nouveau répondre présent régulièrement; mais la pêche va se durcir un peu et je décrocherais beaucoup de poisson, dans mon obstination de prendre des barbeaux je suis resté avec un hameçon de 12 et je ramène bien souvent une esche dégustée mais pas engamée.
La logique aurait voulu que je descende en taille mais au contraire j'ai augmenté pour grossir la bouchée et essayer de piquer mes moustachus.

Au final gavé de rater poissons sur poissons je me décide mettre un hameçon de 14 et a allonger un peu mon bas de ligne, le résultat est immédiat, je recommence a faire de jolis hybrides et bien sur c'est à ce moment que choisi un barbeau pour partir avec mon offrande… il finira tout de même à l'épuisette, de justesse, vu la tronche de l'hameçon (ouvert lol).

La journée se termine tranquillement, le soleil a tellement tapé que c'est maintenant dans ma tête que ca cogne dur. heureusement que les amis étaient la pour sortir ma bourriche ..j'ai cru tomber dans les vaps comme quoi malgré casquette, parasol et rafraichissement régulier on est jamais à l'abri d'un coup de chaud.

La photo finish est tout de même appréciable



Il est à noté que mes deux compères du jour ont fait a peu près les même pêches de poissons blancs (un peu plus pour greg je pense), c'est sur les barbeaux que se fait une nette différence

Greg a l'amont en sortira plus d'une vingtaine en plus de sa bassine de poissons, à deux kilos de moyenne le barbeau, plus ses poissons…. Cela lui fait plus de 60 kilos de poissons
Florent situé entre nous, a péché à la canne : 7 barbeaux pour lui plus une bassine de poissons blancs soit une quarantaine de kilos

allez je vous mets leurs bourriches ??? faut vraiment vous en avez pas assez pris plein les yeux ????

alors ok ....



et pour finir notre maitre, the barbel king ..le seul l'unique la gregouille..le seul gars qui tombe le nez dans le poisson à chaque fois (en fait il peche très bien mais faut pas lui dire sinon il a les chevilles qui gonflent et avec cette chaleur ca fait mal ptdrrr)



imaginez ce que donnerait la photo si on pouvait garder les barbeaux ....je crois que ca remplirait quasiment les trois bassines ou presque

voila j'espère que ca vous a plu a bientot pour d'autres aventures du gang des tongs

<SONUBAITS