Fabrication de tétines pour waggler maison, par Jibé

Jibé nous explique ici comment il fabrique ses tétines de fixation de waggler, un bricolage sympa, que tout le monde peut réaliser. Merci à toi !

Faciles à trouver il y a une dizaine d’année, les tétines pour wagglers non plombées deviennent rares. Est-ce la tendance « flotteur pré plombé / pêche à l’amorce » qui en est responsable ? Peut-être …

 

En tous cas le besoin régulier de tétines bien particulières s’est fait sentir, notamment en pêchant dans les arbres et buissons en face, postes toujours très attirants et productifs, mais non moins consommateurs de matériel pour qui s’y emploie un peu.

 

Toujours est-il que, lassé des modèles grossiers que je trouvais dans le commerce à côté de chez moi et ne voulant pas commander sur internet juste pour quelques tétines, je me suis penché sur la question.

 

En fait, j’ai commencé par exhumer un article de Jean François Darnet publié dans Déclic Pêche et j’ai ensuite procédé à quelques essais.

 

Le matériel nécessaire :

 

on trouve pêle-mêle : un cutter de modélisme, une planche à découper, une pince à bouts plats (sans dents), des cotons tiges, de la corde à piano 4 ou 5/10ème, des micro émerillons et de la gaine silicone.

 

 

1- couper les extrémités du coton tige

 

 

2- et prélever un morceau d’1 cm environ

du tube plastique ainsi produit

 

 

3-prendre un micro émerillon dont le corps

entre tout juste en force dans le tube plastique

(pour moi c’est des FlashMer à corps cylindrique)

 

 

4-avec la pince plier la corde à piano sur elle-même

sur une longueur d’1cm env. et passer l’émerillon sur la corde à piano avant

d’entrer le tout en force dans le tube de plastique du coton tige

de sorte que les deux extrémités de la corde à piano ressortent de l’autre côté.

 

Sans empêcher l’émerillon de tourner sur lui-même,

replier les deux tiges de corde à piano le long du tube plastique

 

Dans un morceau de gaine silicone épaisse (au rayon « carpe » diamètre 1.5 ou 2mm intérieur),

prélever une longueur de gaine d’environ 3-4 cm

 

et enfoncer la première partie du bricolage dans cette gaine

en vérifiant bien que l’émerillon tourne librement.

 

En jouant sur la dureté de la gaine silicone on peut produire

des tétines plus ou moins souples, les plus raides (sombres sur la dernière photo)

étant, je trouve, bien adaptées au montage coulissant façon « anglaise ».

 

 

<SONUBAITS